Pages Navigation Menu

Toutes les infos sur l'immobilier

Immobilier : que veut dire Net Vendeur ?

Immobilier : que veut dire Net Vendeur ?

Aussi bien sur les devantures des agences immobilières que sur les offres de vente de bien immobilier en ligne, vous voyez toujours le terme « net vendeur ». Durant la visite et les négociations, les agents insistent lourdement sur ce terme. Mais bon nombre d’entre les particuliers ne savent pas encore en quoi cela consiste exactement. Afin d’éviter toute déconvenue et des mauvaises surprises pendant les transactions de vente, il semble donc important de revenir sur les véritables significations de ce terme.

Quand vous négociez, vous revoyez la somme Net Vendeur

La somme net vendeur est la valeur vénale du bien. En d’autres termes, il s’agit de la somme que touchera exactement le propriétaire du bien à vendre. Encore plus clairement, c’est le prix de vente de l’immeuble, sans la commission des agents immobiliers.

Malgré que les frais de prestations des agences soient fixés en pourcentage de la valeur du bien, lorsque vous négociez le prix d’un patrimoine, dans une offre d’achat, vous ne le faites que pour le prix net vendeur. Ce dernier pouvant s’exprimer en m2 ou non selon la situation.

Sur les offres, bien souvent, vous pouvez voir deux prix : le net vendeur et le prix total. Maintenant vous êtes à même de comprendre pourquoi. Dans l’évaluation du bien par des experts, vous devez comparer les résultats en déduisant les frais de commissions des courtiers.

Néanmoins, quid à engager un mandataire immobilier pour vous guider à travers toutes les démarches de l’achat du bien, autant opté pour un prestataire qui présente une offre en FAI : Frais d’Agence inclus. Cela vous permet d’envisager de manière précise toutes les dépenses que vous allez devoir faire dans l’achat de votre patrimoine.

Qu’en est-il des frais de notaires ?

Les frais de notaire ne sont pas non plus compris dans le net vendeur. Et pourtant, le budget final de votre investissement immobilier peut être rallongé par ces derniers. Et pour cause, le règlement de ces dépenses sera à la charge de l’acheteur.

Au cours d’une transaction immobilière, on peut compter notamment plusieurs types de frais de notaires. Le premier consiste en l’enregistrement de la promesse et/ou du compromis de vente. Le second sera l’authentification de l’acte de vente en lui-même. À titre d’information, les prestations des notaires peuvent maintenant se négocier à 8 % du prix total de la vente, à savoir le Net vendeur. La raison en est que les taxes d’enregistrement ont augmenté ces dernières années.

Le net vendeur est le coût total de la transaction : c’est possible !

Il peut arriver qu’il n’y ait pas de différence entre le prix net vendeur du bien et le coût de votre investissement. C’est notamment le cas si vous avez opté, comme bien des Français, pour une vente entre particuliers. En effet, lors de ce genre de transaction, vous éviter les frais de commissions des agences immobilières.

Par contre, les frais de notaires restent de mise. Et les démarches pour l’enregistrement de la vente peuvent être plus compliquées. Avec un courtier au moins, vous n’avez plus besoin de chercher un notaire.

Néanmoins, dans ce cas, négocier le bon crédit auprès des banques ne sera pas difficile. Comme les établissements financiers ne prennent en compte que le montant inscrit dans la promesse de vente, bien souvent, vous devez payer de votre poche les commissions des agences. En effet, comme ces dernières ne sont pas à négocier, elles ne seront pas inscrites dans le document. De quoi compliquer un peu les choses pour les futurs investisseurs.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *