Pages Navigation Menu

Toutes les infos sur l'immobilier

Réaliser soi-même une estimation de sa maison

Réaliser soi-même une estimation de sa maison

De nombreuses situations peuvent vous obliger à prendre connaissance de la valeur d’un bien. Ce dernier peut représenter une maison ou même un appartement. Dans la plupart des cas, il pourrait s’agir d’un divorce qui vous conduirait à une estimation de votre maison, ou même d’un rachat de crédit. Aussi, il peut arriver que des démarches fiscales à l’instar des donations ou même des successions, soient les raisons qui vous poussent à faire un tel recours.

N’oublions également pas que se tourner vers un spécialiste pour qu’il procède à cette évaluation n’est pas toujours réalisable voire désirée. Vous désirez prendre connaissance de comment réaliser votre propre estimation d’une manière efficace ? C’est justement ce qui fera l’objet d’étude de cet article.

Les raisons qui devraient vous pousser à est estimer votre maison

Pour le service des impôts, la possibilité de calculer la valeur d’une maison lorsqu’on souhaite la vendre est très indispensable. Ce processus intervient non seulement au moment où l’on doit calculer le droit de donation ou de succession, mais également quand on se retrouve dans une situation où la fortune se fait assujettir à l’impôt. Même s’il faut prendre en compte que la majeure partie des propriétaires ne se retrouve pas quotidiennement face à ces genres de situations, il faudra quand même souligner que ces dernières sont cependant communes.

Evalué au mètre carré, l’établissement du montant représentant le prix d’une maison sur le marché n’est pas un procédé aisé à réaliser. Il s’agit en effet d’un travail qui, dans le cas où il est imposé au contribuable soumis aux impôts, se fait de manière assez négligée et erronée puisque celui-ci penche plutôt vers une sous-évaluation de la valeur de sa maison afin de réduire l’impôt à payer. Pourtant, ce que beaucoup ne savent pas est qu’une fois que l’administration fiscale relève une estimation immobilière inférieure à la vraie valeur de votre maison, elle a la possibilité de procéder immédiatement à une rectification du prix.
Mise à part le fait qu’une estimation immobilière est nécessaire lors d’une demande des impôts, on peut également énumérer le divorce qui représente une situation n’échappant pas au recours à ce processus assez complexe. Le divorce, ne l’oublions pas, s’harmonise le plus souvent dans la répartition des biens immobiliers.

Ainsi, quand nous sommes dans ce genre de contexte, les valeurs des biens immobiliers en jeu seront définies par chaque partie du couple de même que le choix de leur vente. L’estimation de sa maison durant cette situation assez particulière et difficile et demande alors quelques savoirs faire et beaucoup de reculs. Ce qui est certain, quelque soit le cas, il existe des règles qui doivent être prises en compte pour réaliser une estimation de la valeur de sa maison.

Les règles à suivre pour réaliser soi-même une estimation efficace de sa maison

Réaliser soi-même l’estimation de son bien immobilier dans l’objectif de le céder de façon correcte à un acheteur est une étape à ne surtout pas prendre à la légère. C’est un pari qui doit faire preuve de jugement et qui doit être effectué de la meilleure manière. L’élément primordial d’une estimation réussie est le bon prix.

Ce dernier doit être l’idéal. Aussi, il est recommandé de retenir qu’un prix mal fixé impliquera la non réalisation de la vente. Alors, les problématiques soulevées ici qui doivent être résolues sont entre autres : comment trouver le prix qui convient et comment mettre de côté les émotions engendrées quand on est dans la peau du propriétaire, afin de faire preuve d’objectivité pour définir un prix juste ?

Ne pas mettre toute son attention sur combien vous as coûté la maison à l’achat

La règle initiale à suivre est celle qui vous recommande de ne pas vous axer sur le montant d’achat de votre logement. En effet, la probabilité qu’il y ait eu de nombreux changements liés au coût de l’immobilier est assez grande si on doit prendre en compte le mouvement des prix sur le marché immobilier. De même, il est très rare qu’un bien immobilier puisse être dans l’état dans lequel il se trouvait lors de son acquisition quand on le compare à son état actuel à l’instant où il veut être revendu. Ainsi, on comprend donc que ce bien a peut-être subi des améliorations suite à des travaux de rénovations réalisés, ou dans un autre contexte, il aurait pu être dégradé.

Ne pas impliquer les émotions et l’affection dans l’évaluation du prix de vente

Par la suite, vous devez impérativement mettre votre côté émotionnel loin de ce processus. Il est normal qu’on puisse avoir un coup de cœur ou un vrai penchant pour son habitation, même s’il ne s’agit que d’un bien matériel ou un assemblage de plusieurs couches de béton.

Cependant, au moment de la vente, vous devez ranger cet attachement puisque le futur acheteur n’aura pas connaissance de tout ceci et n’effectuera pas l’achat de la maison en se basant sur des paramètres subjectifs. Celui qui désire acquérir votre maison ne remarquera qu’un prix trop haussé et n’aura aucune idée des raisons, puisque l’attachement qu’il ressent n’est pas comparable au vôtre. Vous devez donc bannir une surévaluation du montant en prenant en compte une option subjective.

Prendre connaissance des prix pratiqués sur le marché

Troisièmement, pour ne pas que l’estimation de votre bien ne passe pour le fruit d’un simple pari, il faudrait connaitre parfaitement les prix immobiliers au mètre carré qui sont actuellement pratiqués sur le marché. Lorsque vous désirez vendre une maison en ignorant certaines données ou en vous situant dans une plage de prix observés sur le marché, sachez que votre vente ne se réalisera pas.

Afin d’éviter cette situation, vous devez commencer d’abord par observer les annonces immobilières que proposent les professionnels depuis les sites en ligne. Vous pouvez également regarder celles proposées par les agences non loin de vous. Néanmoins, il faudra réaliser des comparaisons en prenant en compte ce qui est comparable, tout en recherchant certains détails. Ces derniers doivent faire intervenir le temps depuis lequel ces biens ont été mis en vente, la surface qu’ils couvrent, et leur localisation. l’idéal et ce qui fonctionne très bien c’est de faire estimer sa maison sur un outil en ligne comme ici.

Procédez à l’identification de tout ce qui caractérise la maison

Une autre règle est celle qui vous permet de moduler le prix par rapport aux particularités importantes. Qu’il s’agisse d’une maison en état de lotissement, d’une maison appartenant à deux personnes, d’une ferme ou fermette, ou d’une villa ou autre, sachez que les paramètres d’estimation ne sont jamais fixes. Vous devez donc toujours mettre l’accent sur tous les détails jusqu’aux moindres.

Tout cela débute à partir de l’environnement à proximité, de la superficie, de l’état du bien, ainsi que de la détermination du nombre de pièces jusqu’au décor. Aussi, l’existence d’un ou de plusieurs garages, de probables dépendances ou pas, tout en incluant d’autres paramètres qui peuvent être subjectifs à l’instar du charme procuré ou de l’ambiance doivent aussi entrer en jeu.

Effectuer une estimation du coût des travaux de rénovation

Vous devez également estimer les travaux qui doivent être réalisés en cas de besoin. En effet, on devra procéder à la mention du coût des probables travaux qui doivent avoir lieu si nécessaire. Vous devez donc vous assurer de ne pas insérer ces montants au sein du prix final de la vente.

Un autre enjeu lié aux travaux, est qu’il serait plus judicieux de les réaliser au préalable, et mettre votre maison en vente par la suite. Cela s’avère avantageux puisque vous avez la possibilité de donner plus de valeur à votre bien.

Faire preuve d’honnêteté

Il va falloir faire attention aux situations ou aux non-dits. En effet, le fait de cacher des problèmes ou des situations désagréables à votre futur acheteur, surtout des points qui auraient eu un impact sur le prix de vente est déconseillé. Ce que vous deviez garder comme règle est simple. Vous pouvez évaluer à la hausse dans le cas où aucune rénovation ne devra être entreprise et au contraire, procéder à la réduction de la valeur si la réalisation de travaux s’avère nécessaire.

Prévoir une plage de négociation

L’avant dernière marche consiste à évaluer une possible marge de négociation. Il ne s’agit pas d’un processus obligatoire. Cependant, vous pouvez attirer de grandes foules lorsqu’une baisse de prix est simulée. Pour finir, si le temps de réalisation de la vente s’étend sur une longue période, voire plusieurs mois au point où les particularités du bien tendent à jouer sur le prix, le mieux serait de mettre à jour régulièrement l’estimation déjà effectuée.

Estimer sa maison ou son appartement grâce à quelques méthodes

La simulation sur internet fait partie d’un des procédés les plus faciles, pour réaliser une estimation juste. Il existe plusieurs sites qui sont mis au service des internautes afin de leur permettre l’obtention rapide du prix d’une maison qui doit bénéficier d’une estimation. De façon générale, vous ne rencontrerez aucune difficulté pour obtenir une estimation assez proche en ligne, au moyen d’un formulaire rempli avec certaines données. Ces dernières prennent en compte la surface, la localisation, ainsi que la date à laquelle le bien a été construit.

La base de données BIEN ainsi que le fichier PERVAL

Vous n’avez aucune inquiétude à avoir ici. Il existe des bases de données contenant des renseignements dont fait usage les notaires pour procéder à l’évaluation d’une propriété de façon correcte afin d’avoir sa juste valeur. Les propriétaires peuvent donc compter sur d’utiles sources d’informations provenant de la base BIEN et de la base PERVAL. Vous pouvez avoir accès à ces dernières sur internet.

Par rapport au baromètre, il vous fourni un accès immédiat à des indicateurs immobiliers concernant non seulement la commune dans laquelle le bien immobilier se trouve, mais également sur le type de bien dont il est question. Aussi, ces données fréquemment mises à jour sont très utiles puisqu’elles permettent d’obtenir les moyennes des prix ou de prendre connaissance des plafonds au m2 selon le genre de villa ou en fonction du type de propriété pratiquement identique au vôtre.

Par ailleurs, cela vous donne également la possibilité d’avoir un aperçu général des différences de prix au m2 pour des zones situées à proximité de votre bien. Pour finir, l’avantage le plus aimé par les propriétaires qui se retrouvent livrés à leur sort dans le cas d’une estimation de leur maison, demeure la fiche complète à laquelle ils peuvent avoir accès qui mentionne les dernières maisons ayant été vendues et qui pourraient avoir des caractéristiques semblables.

L’outil PATRIM

Vous pouvez également compter sur un autre outil d’estimation de la valeur d’un bien immobilier. Il s’avère tout aussi fiable et efficace que les autres. Il s’agit en effet de PATRIM. Il fut au départ l’outil principal utilisé par les contrôleurs appartenant à au siège général des finances publiques. En 2017, il devient un outil auquel tous les contribuables français font recours, pour procéder à l’estimation vénale de leur bien.

Cet outil offre un grand nombre d’indications sur les biens dont il dispose dans son stock, exactement comme les sites précédemment cités mais avec plus de précision. Cette dernière prend en compte le numéro de l’étage, en passant par la surface nécessaire, tout en vous renseignant sur la date à laquelle le logement fut construit. Vous aurez également la possibilité d’obtenir la référence cadastrale ou même le prix pratiqué au m2.

Ce nouveau site réalise un recensement des transactions immobilières réalisées sur trois années et en plus sur une zone voisine à celle qui fait l’objet de votre recherche.  C’est un outil dont les français pourront en tirer de nombreux avantages, ce qui n’est pas le cas des habitants de Mayotte et de l’Alsace-Moselle.

Dans l’objectif de respecter la troisième règle précédemment énumérée, vous devez vous rendre sur le site pour être prêt à réaliser une comparaison minutieuse des prix pratiqués sur le marché. Aussi, sachez que mise à part l’aide connue de tous que vous apportent ces sites, certaines techniques sont nécessaires à connaitre pour que vous ne vous retrouvez pas noyé par la complexité que relève cet exercice.

Ainsi, même s’il faille rester loin des subjectivités durant une estimation immobilière tout en prenant en compte de façon objective des facteurs de dégradations et autres, vous devez prendre connaissance des prix appliqués dans vos alentours. La comparaison des prix sur le marché immobilier est un ensemble de mots qu’il faudra prendre délicatement puisqu’elle n’est utile si vous faites référence au marché proche. La dernière stratégie qui pourra vous aider est celle portant l’appellation du « prix psychologique », qui influe sur la psychologie de celui qui veut acquérir votre bien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *